Comment protéger ses animaux contre les parasites externes ?

C’est lorsque les températures deviennent clémentes, que les insectes nuisibles commencent à se faire remarquer. D’ailleurs, plus la chaleur augmente, plus le nombre de leurs attaques se fait important. Moustiques, mouches, taons, tiques, puces, poux…. Tout autant d’insectes qui peuvent s’attaquer à votre animal et pour certains, s’installer dans son pelage. Si ces insectes sont nuisibles, c’est qu’ils sont sources d’inconfort et qu’ils peuvent, en plus, être porteurs de maladies. Il est donc très important d’être vigilant dès l’arrivée des beaux jours, et de faire le nécessaire pour protéger votre animal de ces parasites externes. 

Protéger son chien ou son chat des insectes parasites

En règle générale, le mode de vie des chiens et des chats fait qu’ils sont surtout victime des puces. Les puces peuvent se loger dans le pelage de votre animal d’intérieur quelle que soit la saison. Le meilleur moyen pour éviter une prolifération des puces est de traiter régulièrement votre compagnon avec un traitement antiparasitaire. 

Ce dernier est à choisir en fonction de la taille de votre animal, de son mode de vie et de son pelage. Pour être sûr(e) de faire le bon choix, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire. 

Si votre petite (ou grosse) boule de poils a attrapé une tique, il faut que vous la retiriez immédiatement à l’aide d’une pince à épiler un d’un tire-tique. Tirez doucement, mais sans hésiter, jusqu’à la retirer entièrement. Faites attention à ne pas lui écraser le ventre. 

Protéger un animal d’extérieur contre les parasites

Les animaux d’extérieur, comme les chevaux par exemple, sont la proie de nombreux insectes parasites. Ces derniers sont, entre autres, attirés par le sel émis par la transpiration, ce qui fait que les périodes chaudes sont les pires pour ces animaux. Les parasites volants, en plus de provoquer des démangeaisons et des plaies qui cicatrisent mal, peuvent également leur transmettre des maladies, ou même, pondre leurs œufs au niveau de leurs yeux ou dans une plaie. 

Pour limiter ces désagréments, vous devez veiller à garder son écurie ou son enclos propre. La saleté favorise la prolifération des insectes et des larves. En été, prévoyez aussi des endroits ombragés et frais pour votre canasson, afin qu’il ne transpire pas trop. 

De plus, il existe des répulsifs anti-moustique pour cheval, anti-mouches ou même anti-larves. Sans oublier les cagoules, qui sont spécialement conçues pour empêcher les insectes d’approcher des yeux des chevaux. Un vétérinaire pourra vous indiquer quel répulsif est le mieux adapté à votre animal.